Secrétariat international de la CNT

Sommet citoyen France-Afrique 2007 : Arrêtons le soutien aux dictateurs !

Soutenons les peuples africains !

Publié le vendredi 9 février 2007

Le 24e sommet des chefs d'État franco-africains aura lieu les 15 et 16 février prochains à Cannes.
Le président français, comme il est de coutume, y rencontrera l'ensemble
de ses homologues afri­cains pour s'assurer du maintien de leur
coopération, tandis que certains chefs d'État contestés ou en perte de
vitesse chercheront à (re)gagner les faveurs de la diplomatie française et à s'assurer du soutien politique, économique et militaire de leur ancienne puissance coloniale.

Convaincues que les relations franco-africaines constituent un sujet qui
ne saurait se limiter à un rendez-vous diplomatique, des organisations
françaises et africaines se sont attachées depuis 1994 à orga­niser des
rencontres alternatives en marge des sommets franco-africains organisés sur le sol français. Ces rendez-vous, ouverts à toutes les composantes associatives et syndicales de la société civile, ont donné l'occasion de formuler des revendications sur les questions de libertés fondamentales, de droits humains, de dette, de coopération militaire, de commerce mondial, de migrations, etc. Dans la continuité du ­contre-sommet de Bamako et des Forum sociaux (Niamey, Nairobi, etc.), des initiatives auront lieu dans le cadre du Sommet citoyen France-Afrique : un Forum associatif et un colloque international. À l'image de la récente grève générale en Guinée, la lutte des peuples africains n'est pas un vain mot et est bien vivante. À nous de les soutenir en manifestant le 13 février 2007 à Paris contre la politique française en Afrique.

CONTRE :

- Ces despotes qui vivent impunément des rapports néocoloniaux au
détriment du développement de leurs pays et du bien-être des populations ? ;
- La politique de la France en Afrique menée par Jacques Chirac et ses
prédécesseurs, au mépris des peuples africains ? ;
- La torture, les massacres, les assassinats politiques, les trafics
d'armes, et l'impunité de leurs auteurs et de leurs complices.
Nous, organisations françaises et africaines mobilisées à l'occasion du
Sommet citoyen France-Afrique, exigeons un partenariat euro-africain
réellement constructif pour le développement et l'émancipation de
l'Afrique

POUR :

- Le respect des libertés fondamentales d'expression et d'organisation
syndicale, associative et politique ? ;
- Le respect des droits de l'homme ? ;
- L'annulation de la dette illégitime payée par les peuples africains ? ; •
L'arrêt du pillage du continent par les pays riches et leurs
multinationales, la Banque mondiale et le FMI ? ;
- La lutte contre l'impunité et la délinquance financière ? ;
- L'accès de tous à l'alimentation, la santé, l'éducation, à l'emploi, à
l'habitat, et à la justice ? ;
- Une guerre contre le sida et le paludisme, premiers ennemis de
l'humanité ? ; • Une solidarité nouvelle entre l'Europe et l'Afrique qui
passe par la régularisation des sans-papiers et le respect des droits des
migrants.

Manifestation à Paris, mardi 13 février 2007
départ 18h30 M° Chateau rouge
Contre la françafrique, Solidarité internationale ?!

À l'initiative de : ACAT (Action des Chrétiens pour l'Abolition de la
Torture), AFASPA (Association Française d''Amitié et de Solidarité avec
les Peuples d'Afrique), Afrique 21, AIPDRDA (Association Interafricaine
pour la Promotion et la Défense des Droits des Réfugiés et Demandeurs
d'Asile), AME (Association Malienne des Expulsés), ARDHD (Association pour le Respect des Droits de l'Homme à Djibouti), ATTAC (Association pour la Taxation des Transactions pour l'Aide aux Citoyens), CAAC (Collectif des Associations et Amis des Comores), CADTM-France (Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde), CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement), CEDETIM (Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale), CIFDDH (Collectif des Ivoiriens de France pour le Démocratie et les Droits Humains), Cimade, Communauté rwandaise de France, CNR-MUN (Conseil National pour la Résistance- Mouvement Umnyobiste), CNT-F (Confédération Nationale du Travail-France), C.O.D.E (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques de la DiasporaCamerounaise), COFANZO (Collectif de France affaire Norbert Zongo), CTR (Comité Togolais de Résistance), Droits devant !, FCD (Fédération des Congolais de la diaspora), FNEB (Fédération Nationale des Etudiants du Bénin), FFA (Fraternité Franco-Africaine), Greenpeace, IPAM (Initiatives Pour un Autre Monde), Les Amis de la Terre, MBDHP (Mouvement Burkinabé des Droits de l'Homme et des peuples), Mouvement de la paix, Mouvement des
Indigènes de la République, MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour
l'Amitié entre les Peuples), Oxfam-France/Agir ici, PCF (Parti Communiste
Français), PCOF (Parti Communiste des Ouvriers de France), PIT (Parti de
l'Indépendance et du Travail du Sénégal), Peuples Solidaires, Plateforme
de résistance à la Françafrique, Réseau Féministe « Ruptures », Réseau
« Sortir du nucléaire », SCPT (Sursaut Collectif pour la Paix au Tchad),
Survie, UPC-France (Union des populations du Cameroun)...

Pour signer :
alexis.chareyron survie-france.org ou tél. (Survie Alexis) : 01 44 61 03 25

mai 2024 :

Rien pour ce mois

avril 2024 | juin 2024

S'abonner à notre lettre d'information :