Secrétariat international de la CNT

Pour un Magrheb des luttes !

Publié le lundi 25 août 2008

Du 25 au 27 juillet se tenait à El Jadida au Maroc, le 2ème Forum Social
Maghrébin.

A cette occasion, plus de 2000 militants syndicalistes et associatifs
étaient venus de tout le Maroc mais aussi de Mauritanie, Algérie, Tunisie,
Libye, Mali et Guinée. Était également présente une délégation de la CNT
et de la CGT espagnole.

Dans le cadre verdoyant de la faculté des sciences de l'Université d'El
Jadida, les débats portèrent sur les politiques migratoires, la lutte des
femmes, les libertés démocratiques et syndicales, la question sensible au
Maroc du Sahara, l'identité maghrébine ou encore les questions
environnementales.

Le débat sur le syndicalisme, auquel la CNT a participé fut à n'en point
douter le plus riche mais aussi plus houleux. En effet, selon les pays,
les militants de lutte de classe privilégient une organisation autonome
des travailleurs (c'est le cas notamment de nos camarades algériens du
SNAPAP du CLA ou du SATEF) alors que dans d'autres comme au Maroc, par
exemple, le choix se porte sur les syndicats institutionnels (CDT, UMT).
En Tunisie, la question est réglée de manière radicale il n'existe qu'une
seule centrale syndicale : l'UGTT. Situation qui conduit à des abérations
 : la direction de l'UGTT n'hésitant pas à dénoncer la lutte du bassin
minier de Gafsa et les militants locaux de... l'UGTT.

Un débat, enfin, précédé d'un film, fit le point sur la situation de la
ville de Sidi Ifni (sud marocain), en état de siège depuis le mois de juin
et victime d'une répression impitoyable de la part du pouvoir marocain.
De notre côté, nous avons profité de ces trois jours pour multiplier les
prises de contacts.

Pour le SI dela CNT, Jérémie et David.

mai 2024 :

Rien pour ce mois

avril 2024 | juin 2024

S'abonner à notre lettre d'information :